26 avril 2012 : Une famille peut-elle vivre sans utiliser de chèques ?

publié le 1 mai 2012 à 12:54 par Contact AFC

Un rapport sur l’avenir des moyens de paiement en France vient d’être publié par le Comité Consultatif du Secteur Financier. Il conduit à envisager la réduction, voire la suppression de l'usage du chèque.
 
 Bien que les cartes de paiement, les TIP, les prélèvements se soient développés pour devenir d’utilisation courante, une famille doit faire face à des dépenses régulières et peu faciles à payer sans chéquier, tels que frais de scolarité et cantine, services à domicile, adhésions à des associations, dépenses de médecine ou encore activités sportives et culturelles.
 
Par ailleurs, nombre de personnes sont encore peu habituées aux cartes et autres moyens de paiement dématérialisés, basés sur des codes secrets difficiles à mémoriser, ou aux moyens techniques nécessaires à l'acquisition d'espèces, ou ne souhaitent pas porter trop d'espèces sur elles par crainte du risque.
 
L'abondance de ces moyens techniques modernes dématérialise la notion de dépense, le pointage des comptes bancaires, et le suivi du budget familial pour les plus fragiles. A ce titre, le chèque entre dans le domaine des besoins et non de l’accessoire.
 
En tant qu’association de consommateurs, les AFC souhaitent également attirer l’attention sur la gratuité du chèque, avantage non-négligeable qui, dès lors qu’il disparaîtrait, pénaliserait ceux et celles, et en particulier les familles, qui auraient recours à ce type de paiement en raison de ressources économiques modestes.
 
Aussi, pour les AFC, toute réflexion sur une évolution vers la disparition du chèque doit donc être accompagnée d'une proposition de moyen de paiement facile d'accès aux familles et aux consommateurs ayant la plus faible culture économique.
 
 


Contact presse
Aude Ducros
01 48 78 81 08

Comments