26 novembre 2010 : Réforme des retraites complémentaires : Comment les familles pourraient-elles sereinement choisir d'accueillir des enfants ?

publié le 28 nov. 2010 à 12:22 par Contact AFC

Les partenaires sociaux se sont réunis jeudi 25 novembre pour fixer l’agenda des négociations concernant les régimes de retraites complémentaires ARRCO et AGIRC et la réduction de leurs déficits actuels et à venir.

Parmi les mesures envisagées figure la réduction, au moins partielle, des majorations attribuées aux parents de familles nombreuses.

Pour la CNAFC, une telle mesure va complètement à l’encontre du rôle déterminant de ces familles dans la pérennité du système des retraites, rôle qu’elle entend rappeler avec insistance. Les 5 millions de personnes menacées par de telles dispositions ne peuvent l’accepter.

Les majorations font partie des dispositifs nécessaires pour réduire les impasses financières auxquelles sont confrontées les familles avec enfants, et particulièrement leur difficulté à constituer une épargne.. Une des conséquences de ces impasses, comme le montrent les enquêtes, est que les familles en France n'ont pas le nombre d'enfants qu'elles désirent ; c’est, avec le chômage, la source des déséquilibres des systèmes des retraites.

Pour la CNAFC, il est temps de conforter la politique en faveur des familles et de la rendre plus lisible en répondant à leurs besoins réels.

C’est dans ce sens qu’elle demande aux partenaires sociaux et aux pouvoirs publics de faire une évaluation des difficultés financières rencontrées par les familles avec enfants, et du risque de leur appauvrissement relatif du fait notamment de la limitation de leur capacité d'épargne : sans l'assurance d'une aide convenable au moment de la retraite comment les familles pourraient-elles sereinement choisir d'accueillir des enfants ?

 


Contact presse
01 48 78 81 61
presse@afc-france.org

Comments