29 juin 2010 : Pas de retraite par répartition sans les familles

publié le 29 juin 2010 à 12:38 par Contact AFC

Jeudi dernier, la CNAFC a été reçue au ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique.

Cette rencontre a permis à la CNAFC de rappeler que la réforme des retraites doit être l'occasion de rendre plus lisible la politique familiale et de répondre aux besoins réels des familles.
 
Les AFC demandent ainsi que le rôle des familles dans la pérennité du système des retraites par répartition soit mis en avant et qu'en même temps les pouvoirs publics définissent les politiques nécessaires pour lever les incertitudes financières auxquelles elles sont confrontées et qui finissent par peser sur le système par répartition.

La CNAFC a présenté un ensemble cohérent de propositions à retrouver sur son site internet www.afc-france.org.
Parmi celles-ci on peut noter :
- le maintien explicite des droits familiaux actuels qui répondent notamment aux problématiques spécifiques de cessation ou d'interruption d'activité professionnelle pour s'occuper des enfants ;

- le maintien explicite d'une fiscalité familialisée c'est-à-dire qui tienne compte de la capacité contributive de la famille en raison de sa taille ;

- en cas de réversion, un système assurant au conjoint survivant un revenu disponible correspondant aux 2/3 des revenus antérieurs du couple ; une attention particulière doit être portée sur la situation des jeunes veufs(-ves) ayant charge de famille ;

- l'évaluation des difficultés financières rencontrées par les familles avec enfant et du risque de leur appauvrissement relatif du fait notamment de la limitation de leur capacité d'épargne.
 
Sans l'assurance d'une aide convenable au moment de la retraite comment les familles pourraient-elles sereinement choisir d'accueillir des enfants ?
La CNAFC restera très vigilante aux évolutions des divers régimes.

Comments