Les familles doivent pouvoir continuer à être libres d'éduquer leurs enfants

publié le 8 oct. 2020, 15:25 par Contact AFC

Le Président de la République, dans son discours présentant les mesures de lutte contre le séparatisme islamique le 2 octobre 2020, annonce la suppression prochaine de la possibilité d’assurer l’instruction des enfants à domicile sauf raison médicale.

Actuellement, si l'instruction est obligatoire, la scolarisation ne l’est pas. Les parents ont le droit de choisir le mode d'instruction le plus adapté pour leurs enfants, y compris l'instruction à domicile, choisie par des familles de plus en plus nombreuses pour des motifs divers et légitimes.

Les Associations Familles Catholiques réaffirment leur attachement à la liberté d'éducation.

Tout en reconnaissant la nécessité d'un contrôle de l'État sur la qualité et la réalité de l'instruction délivrée et de la lutte contre des situations de type sectaire ou de fondamentalisme religieux, elles considèrent que la remise en cause de ce principe constituerait une atteinte aux libertés fondamentales contre laquelle elles exerceront les recours qui s'imposent.

Comments