Loi bioéthique : la route sera longue, tout est encore possible

publié le 4 oct. 2019 à 06:09 par Contact AFC   [ mis à jour : 4 oct. 2019 à 06:10 ]

L'examen du projet de loi de bioéthique se poursuit depuis le 24 septembre à l'Assemblée Nationale. Deux des trente-deux articles ont été adoptés vendredi 28 septembre. 

Mais contrairement à ce que les médias ont alors rapporté : rien n'est encore joué. La route sera longue, certes, mais tout est encore possible.   L'ensemble du texte sera soumis une première fois au vote solennel des députés dans le courant du mois d'octobre. 

Puis, le projet de loi sera étudié cet hiver au Sénat qui, s'il ne l'adopte pas en des termes identiques, renverra à son tour l'examen du texte à l'Assemblée Nationale.  La navette entre l'Assemblée et le Sénat peut donner lieu à 2 examens successifs dans chacune des chambres. En cas de désaccord, ce qui est probable sur ce texte, une commission mixte paritaire se réunira pour travailler à une rédaction consensuelle du texte de loi. 

Agnès Buzyn et le rapporteur du projet de loi à l'Assemblée espèrent que la loi sera définitivement adoptée avant l'été 2020.

Plus que jamais, les Associations Familiales Catholiques se mobilisent pour marcher le 6 octobre à l'appel de Marchons Enfants. RDV à 13H Place Edmond Rostand (Paris 6ème) !

Des trains et des cars sont réservés dans toute la France pour faire converger des dizaines de milliers de Français vers Paris, sans compter tous ceux qui rejoindront la foule par leurs propres moyens, pour montrer aux médias et aux parlementaires que cette loi est néfaste et injuste. 

Ils marcheront pour les enfants, pour refuser les graves transgressions contre la dignité de la personne humaine contenues dans ce projet de loi.

Comments