Jordan Bardella 2021

Merci à Jordan Bardella d'avoir accepté d'échanger avec nous et de répondre aux questions plus spécifiques que nous souhaitions lui poser. Ci dessous le résumé de nos échanges (compte rendu complet ici)

Ses réponses au questionnaire dès que nous les avons !


Le mercredi 9 juin nous étions 10 représentants des fédérations d'Ile de France pour échanger en vidéo avec Jordan Bardella, à propos du fameux questionnaire envoyé à toutes les têtes de listes d'Ile de France.

Notre déroulé ayant été accepté, nous nous présentons chacun à tour de rôle puis Jordan Bardella à son tour : 25 ans, pas d’enfant, en couple et pas marié mais y pense ! 3 ans d’études de géographie, actuellement conseiller régional IDF et conseiller européen. Vice-président du RN.

En italique les réponses de Jordan Bardella.

Avant de poser nos questions concernant les régionales nous l'interrogeons sur la loi de bioéthique, actuellement re-débattue par les parlementaires, en particulier sur l'autorisation des chimères animal/homme et les embryons génétiquement modifiés. Jordan Bardella nous répond que " Ce qui est technologiquement possible n’est pas toujours humainement souhaitable ; le législateur n’est pas là pour s’adapter aux désirs illimités. Les sujets de société devraient être traités par référendum après de vrais débats"

1) Question sur la lutte contre les addictions, en particulier la pornographie chez les jeunes et les subventions au festival Solidays.

Nous avons surtout travaillé contre les addictions aux drogues. Le parti a toujours émis des réserves sur cette manifestion (Solidays - regarder l’historique des votes).

Nous souhaitons une prévention. Il faut agir avant le lycée (dont les régions sont en charge) en primaire et aux collèges, faire de la prévention et faire attention aux subventions versées. Nous défendons la liberté. Mais l’argent public mérite une transparence et un certain intérêt.…

2)Que propose-t-il pour favoriser l'alternance et l'apprentissage, même dans les études longues ?

Le RN pense que le collège unique n’est pas la meilleure solution. Le RN pense qu’à 16 ans, le jeune peut exprimer ses souhaits. 

Il veut orienter les jeunes vers des filières manuelles ou professionnelles qui ont été dévalorisées, au grand désarroi des chefs d’entreprises, manquant de main d’œuvre et obligés de remplir leurs emplois avec des jeunes d’origines étrangères dont de filières de l’Est.

La région veut surtout miser sur les entreprises. Veut mettre en place un fond de 500  millions d’euros, pour aider aux créations des moins de 30 ans. … La région doublerait la mise du jeune, jusqu’à un plafond de 5000 €. Aide administrative juridique à la création d’entreprise sera prévue également.

3) Mariage et divorce. Comment aider à la stabilité des couples ?

C’est plus le rôle des associations que le mariage se passe bien.

La famille est le parent pauvre des politiques publiques depuis les 2 derniers quinquennats.

La famille reste la cellule de protection et de transmission la plus à même de préserver l’individu et de préserver le lien social.

Il manque des gardes d’enfants en IdF, de berceaux ds les crèches : le RN veut renforcer les aides pour les berceaux même si c’est la compétence du département. Soutien financier à faire sur les structures innovantes : crèche en entreprises, horaires décalés, accueil par intermittence des handicapés légers pour mixité avec les « bien portants ».

Elargir le seuil d’éligibilité des classes moyennes, qui ne cochent jamais les bonnes cases pour les aides. Permettre la multiplication des infrastructures pour les entreprises.

Interrogé sur la baisse de la natalité Jordan Bardella nous répond : Le RN préfère soutenir la natalité, en s’inspirant du dispositif hongrois = accord de prêt jusqu’à 120 000€ d’accès au logement et le capital du prêt diminue en fonction du nombre d’enfants. : à partir de 3 enfants le capital disparaît. Réflexion en cours sur divers dispositifs d’incitation fiscale pour augmenter la natalité : veut que les futurs talents viennent de France et pas de l’étranger

4) Comment promouvoir les logements intermédiaires et améliorer la mobilité en IDF ?

La région ne peut faire de miracles : il y a un manque de terrains. Le RN souhaite récupérer les surfaces de bureaux vides pour faire des logements intermédiaires.

Pour créer du logement, il y a la loi SRU, mais une autre loi qui fait que toute nouvelle construction regroupe du social, de l’intermédiaire et du privé. On en peut pas passer sa vie en HLM : il faut donner la possibilité d’occuper un logement intermédiaire pour pouvoir ensuite être maître de son patrimoine. Re-créer un parcours résidentiel.

Dans une ville où on a 70 ou 60% de logement social on arrive à un ghetto, on concentre la pauvreté. Arrêter de subventionner cela, car accumulation de difficultés au même endroit.

Nous voulons que 1 euro dans les banlieues = 1 euro investi dans la ruralité du grand Paris.

Les territoires où l’on a le plus investi sont devenus les territoire les plus criminogènes.

Faire des investissements d’infrastructures. Je ne suis pas opposé au grand Paris express pour permettre l’accessibilité en moyenne/grande couronne. Les franciliens prennent leur voiture car attendent des Transports en Commun, TC, propres et à l’heure : le RN veut d’abord rénover l’existant ; cela va coûter de l’argent surtout avec le doublement du tunnel du Châtelet qui permettrait d’éviter les retards des RER B et D

Autre élément : Jordan Bardella a fait le choix d’axer sa campagne sur la sécurité : la 1ère des liberté c’est la sécurité. A Stalingrad = les enfants doivent enjamber les seringues des toxicos... 

Veut renforcer la sécurité dans les TC = chaque gare avec 2 agents de sécurité armés en permanence en collaboration avec la police RATP. Egalement un moyen pour éviter la fraude et faire rentrer des recettes.

Jordan Bardella souhaite lancer une consultation sur le transport fluvial dans les six 1ers mois de la mandature.

Désaccord sur le rajout d’un impôt supplémentaire et éco-taxe = concerne beaucoup d’entreprises avec transport en IDF sur l’éco taxe : le RN très réticent à l’écologie punitive car les franciliens n’ont pas le choix ; ce sont toujours les mêmes qui paient, les classes moyennes et inférieures.

5)  Le maintien à domicile des personnes âgées, les accueils temporaires et le soutien des aidants familiaux.

Oui, la région peut, doit faire ces choses : recruter, participer à la formation du personnel de santé ; Jordan Bardella est attaché à l’idée de la transmission et pense qu’on peut impliquer beaucoup de jeunes dans le soutien aux personnes âgées, en passant par le soutien aux associations en les aidant financièrement.

Dépasse le cadre de la région = on reconnaît le degré de civilisation selon la façon dont les personnes âgées sont traitées :

Choqué par la crise du Covid : on a oublié notre dignité, on a laissé mourir seules des personnes âgées dans les EPHAD avec interdiction de visite des parents. Marine Le Pen a déposé en ce sens un proposition de loi = droit opposable à la visite si l’un de nos proches est en situation difficile ou fin de vie ; ce n’est même pas une question de loi, mais un principe de civilisation, morale...

Cette période nous a fait oublier nos principes moraux les plus essentiels.

Nous souhaitons créer une nouvelle branche de la sécu sur la dépendance. 

Le RN ropose une retraite avec 40 annuités pleines pour que si on a un emploi pénible, on puisse sortir au bout de 40 ans = éthique sociale de prendre en compte la pénibilité de la profession (marin pécheur, militaire, etc).

Revaloriser les petites retraites, diminuer la pression fiscale et faire des économies sur les « mauvaises » dépenses de l’état (la fraude sociale, économie sur accueil de milliers de gens, prise en compte des rapports de la cours des comptes).

Prendre en compte les publics fragiles, les personnes handicapés.



Nous terminons cet entretien avec deux débats, l'un sur la pertinence de la retraite à 40 annuités et l'autre sur le problèmes des "mineurs isolés" étrangers. 

Après un échange de politesses réciproques, nous rappelons à Jordan Bardella de nous renvoyer dès que possible le questionnaire complet rempli. 

Comments